Slow Throwing®

"Quand on tourne, on transforme la terre - mais la terre nous transforme tout autant !"

 

La rencontre des tours de poterie lents (Chine, Japon et Surtout Corée) m'a appris à tourner "autrement", avec un rapport à l'argile tout en douceur : une main de fer dans un gant de velours. Je tourne lentement, quasi sans eau, pas besoin de bac de rétention, dans le respect de mes articulations. 

 

Le Slow Throwing® combine ergonomie, technique et philosophie par sa vision de la lenteur : cette approche du tournage est tout à fait personnelle et apporte énormément de bien-être, en plus d'améliorer la technique. Pour souligner le caractère unique de cette formation, Slow Throwing® est une marque déposée. 

Dates de formation à venir

Nous sommes occupés à déménager et installer le nouvel atelier ne se fait pas en quelques jours (il y a 1100 km de distance). Les dates seront décidées dès que j'aurai du temps à consacrer à l'organisation des nouvelles formations : merci de votre compréhension. 

Joëlle Swanet en mode SlowThrowing lors d'un symposium céramique
Lors d'un symposium en 2019 en Thaïlande.

Un stage de plusieurs jours

3 jours dans votre atelier

Inspirée par la pratique des grands maîtres coréens, cette formation a lieu exclusivement en présence et est organisée sur demande dans les ateliers qui m'invitent. L'objectif est de réviser l'ergonomie et de développer la créativité au tour. 

 

Les stages organisés hors de mon atelier sont destinés à des non-débutants

 

5 jours dans mon atelier

Les stages de 5 jours dans mon atelier sont ouverts à tous les niveaux, du débutant au confirmé, sur rendez-vous. 

 

Pour apprendre le tournage, une grande attention sera accordée à l'ergonomie, et tous les mouvements du tournage seront clairement décomposés et démontrés. Certains gestes se verront même affublés d'un "petit nom maison" qui nous permettra de ne pas les oublier : ce sont des petits trucs mnémotechniques qui aident à progresser plus vite. Mon approche est "slow" bien entendu - respectueuse de votre corps, de votre rythme, respectueuse aussi de chaque personne que j'ai en face de moi. 

 

Pour progresser : si vous maîtrisez déjà le tournage de pièces simples, une progression dans l'apprentissage est proposée, comme par exemple tourner des séries, poser des anses, tourner des couvercles de différents types, tourner des assiettes, tourner "à la masse", assembler différents éléments, tourner des pièces de grande taille, déformer les pièces, les personnaliser... De nombreuses techniques de décoration sont également présentées.

 

 

Le tour électrique est une invention récente, aussi, en plus de 6 tours électriques, j'ai également un tour de potier traditionnel provençal propulsé au pied, pour vous permettre de tester la différence. Utiliser un tour à pied non motorisé est riche d'enseignements. 

Think out of the box...

Durant les stages que je propose, nous sortirons de la logique de productivité pour entrer dans l'univers de la créativité qui dort en vous. Pour y arriver, ces jours de formation vont bousculer les codes et vous emmener par des exercices variés et un peu iconoclastes dans des zones d'inconfort, car l'objectif est de vous donner des outils permettant d'être créatif face à un tour. 

 

Les potiers avec qui j'ai appris le tournage m'ont toujours incitée à tourner "plus vite",...  Logique lorsqu'on voit dans des ateliers de production semi-industriels des tours à vitesse constante rapide. Résultat de cette méthode - pour moi en tout cas : des tensions dans tout le corps, y compris dans le mental. Pourtant, je n'ai pas l'intention de devenir ouvrier de production intensive, je souhaite garder le plaisir de tourner, tout en tenant compte de l'état de mes articulations. Et j'ai découvert que tourner très lentement me permet de tourner des grosses pièces (mon maximum : 17 kilos) quasi sans effort.

 

J'ai développé cette technique après avoir tourné en Chine, au Japon et en Corée sur des tours sans moteur, donc très lents par rapport à nos tours électriques. Cela m'apporte beaucoup au plan du calme intérieur, et cela me permet en plus de tourner des pièces de grande taille, en souplesse et en technique, là où la plupart des tourneurs - souvent masculins - utilisent la force et la vitesse.

C'est aussi le taichi et la prise de conscience de la puissance de la respiration qui m'a permis de développer cette approche du "tournage en douceur" : après le "slow food", voici le "slow throwing". 

 

Le programme :

Après avoir révisé l'ergonomie en détail pour chaque participant (pour la plupart des participants cela signifie la fin des maux de dos au tournage), je proposerai toute une série d'exercices iconoclastes. Il y a des exercices collectifs et d'autres individuels : je ne détaille pas tout car je tiens à garder la surprise ! J'adapte aussi mes propositions au niveau de tournage du groupe et de la capacité de chacun à lâcher prise. Il s'agit d'encourager la créativité par le jeu - donc de faire naître de nouvelles idées en se basant sur les acquis techniques qu'on a déjà, d'apprendre à tourner de la terre chamottée, d'oser ôter le bac de rétention d'eau après avoir appris à tourner quasiment sans eau, ce qui permet également plus de liberté, en plus d'économiser par la suite beaucoup de temps de nettoyage de l'atelier. 

Joëlle Swanet

Professeur Chimie des Emaux & Slow Throwing

joelle.swanet@gmail.com

  

CCE2 SRL 1350 Orp-Jauche,  Belgique

Atelier 15B rue de Hannut 1350 Marilles, Belgique

TVA BE00791.559.986

 

Restons en contact !

Pour être informé de la parution de nouveaux articles + connaître les dates des formations + recevoir un livre blanc sur les bonnes pratiques en atelier, envoyez-moi