SLOW THROWING®


Think out of the box...

Durant les stages que je propose, nous sortirons de la logique de productivité pour entrer dans l'univers de la créativité qui dort en vous. Pour y arriver, ces 3 jours de formation vont bousculer les codes et vous emmener par des exercices variés et un peu iconoclastes dans des zones d'inconfort, car l'objectif est de vous donner des outils permettant d'être créatif face à un tour. 

 

Les potiers avec qui j'ai appris le tournage m'ont toujours incitée à tourner "plus vite",...  Logique lorsqu'on voit dans des ateliers de production semi-industriels des tours à vitesse constante rapide. Résultat de cette méthode - pour moi en tout cas : des tensions dans tout le corps, y compris dans le mental. 

Pourtant je n'ai pas l'intention de devenir ouvrier de production intensive, je souhaite garder le plaisir de tourner, tout en tenant compte de l'état de mes articulations. Et j'ai découvert que tourner très lentement me permet de tourner des grosses pièces (mon maximum : 17 kilos) quasi sans effort.

J'ai développé cette technique après avoir tourné en Chine, au Japon et en Corée sur des tours sans moteur, donc très lents par rapport à nos tours électriques. Cela m'apporte beaucoup au plan du calme intérieur, et cela me permet en plus de tourner des pièces de grande taille, en souplesse et en technique, là où la plupart des tourneurs - souvent masculins - utilisent la force et la vitesse.

C'est aussi le taichi et la prise de conscience de la puissance de la respiration qui m'a permis de développer cette approche du "tournage en douceur" : après le "slow food", voici le "slow throwing". 

 

Le programme :

Après avoir révisé l'ergonomie en détail pour chaque participant (pour la plupart des participants cela signifie la fin des maux de dos au tournage), je proposerai toute une série d'exercices iconoclastes. Il y a des exercices collectifs et d'autres individuels : je ne détaille pas tout ce qu'on va faire car je tiens à garder la surprise ! J'adapte aussi mes propositions au niveau de tournage du groupe et de la capacité de chacun à lâcher prise. Il s'agit d'encourager la créativité par le jeu - donc de faire naître de nouvelles idées en se basant sur les acquis techniques qu'on a déjà, d'apprendre à tourner de la terre chamottée, d'oser ôter le bac de rétention d'eau (après avoir appris à tourner quasiment sans eau), ce qui permet également plus de liberté, en plus d'économiser par la suite beaucoup de temps de nettoyage de l'atelier. Trois jours intenses, pour transmettre un maximum. 

 

Les pièces ci-dessous ont été réalisées par des participants qui n'avaient JAMAIS réalisé ce type de travail, qui est né sur leur tour grâce aux exercices que je propose et grâce à leur propre potentiel créatif !

(à gauche chez Nora Nuyts, Duffel 2017, au milieu à l'atelier Pozémo, Cévennes 2019, à droite aux Ateliers MarieLouise à Bxl, 2021).

Joëlle Swanet

Professeur Technologie de la céramique & Slow Throwing

joelle.swanet@gmail.com

1315 Glimes (Belgique)

83690 Villecroze (France)

Restons en contact !

Pour être informé de la parution de nouveaux articles + connaître les dates des formations + recevoir un livre blanc sur les bonnes pratiques en atelier, envoyez-moi