Voir mon travail ? En Corée 12/9 au 8/10 Namwon Intern. Ceramic Art Camp + à Paris 11 au 22/10 biennale “Amour vivant”

Quelle est la composition de cette fritte céramique ?

Fritte boro-calcique, fritte alcaline, fritte raku…

Les débutants découvrent souvent qu’en céramique le mot “fritte” s’écrit avec 2 “T”. Les frittes sont fabriquées à partir de matières premières issues de notre sol terrestre, sauf qu’au lieu d’utiliser ces matières telles quelles, on en fait des mélanges qui sont cuits à haute température jusqu’à former un verre, qui est ensuite refroidi brutalement et ensuite broyé. 

Cet article vous explique 

– les avantages 

– les inconvénients

– comment on les obtient

– et donne la composition de nombreuses frittes. 

Les avantages de travailler avec des frittes

Ils sont nombreux :

– une fritte a une composition stable et connue

– une fritte n’est pas soluble : voir l’article expliquant l’importance de ce facteur ici

– une fritte est infiniment moins biodisponible et donc moins toxique pour notre organisme, c’est un avantage au moment de la manipulation. 

Les inconvénients

Le premier inconvénient est le prix : une fritte est une matière première transformée et cette transformation a un coût : équipement, énergie, main d’oeuvre, transport.

Ensuite lorsqu’une fritte n’est plus produite et donc plus commercialisée, on peut se retrouver bien ennuyé. Un exemple : j’avais une excellente recette d’un émail comportant une fritte – et le fabricant a cessé de la produire. Grâce aux calculs molaires j’ai pu composer une autre recette sauf qu’au lieu de peser 4 matières premières, je dois à présent en peser 8 – mais j’obtiens exactement le même émail (vive les calculs molaires quand même !)

Pour les personnes qui veulent minimiser le nombre de matières premières issues de l’industrie, il faut savoir qu’une fritte est issue d’une processus de transformation : il ne s’agit donc pas d’une matière première simplement extraite d’une carrière, broyée, emballée et transportée. Cet “inconvénient” est relatif, il dépend du regard que vous portez sur ce point. 

Comment sont fabriquées les frittes

En très résumé : les matières premières sont pesées, mélangées et portées à température de fusion dans des fours dédiés. Lorsqu’elles forment un verre fondu, celui-ci est refroidi brutalement et réduit en fine poudre. 

Vous trouverez un document très complet ici

Liste de frittes utilisées en céramique

Cette liste a été compilée par mon tout premier professeur de technologie céramique, Christian Mazy, que je remercie au passage. Certaines des frittes mentionnées ne sont plus commercialisées, mais en connaître la composition est utile pour trouver une autre fritte qui s’en rapproche. Il faudra passer par les calculs molaires (voir ici l’utilité de la formule de Seger) pour ensuite retrouver une nouvelle recette. 

La présentation n’est pas top mais pas le temps de recopier 162 lignes dans un énorme tableau, j’améliorerai cela dès que possible. 

Impossible de reprendre “toutes les frittes du monde”, aussi voici un lien qui mène vers une autre liste (Moutereau). Et si vous en connaissez d’autres, faites-le moi savoir, je partagerai.  

Attention vérifiez bien les oxydes en première ligne : j’ai fait au mieux pour diminuer la largeur des tableaux afin de les rendre plus lisibles. 

Encore un point qui mérite votre attention : certains fournisseurs commercialisent sous le nom de “frittes” des mélanges qui ont effectivement été fondus puis refroidis brutalement – sans pour autant donner la composition exacte : les fiches techniques mentionnent des fourchettes de valeur qui rendent impossible les calculs molaires. Ces mélanges frittés peuvent uniquement être utilisés de façon empirique. 

De plus on peut trouver des erreurs dans certaines fiches techniques : un article va suivre et sera référencé ici. On jouera ensemble à “cherchez toutes les erreurs” et certaines sont monumentales, à suivre donc !

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivre mes formations

La technologie de la céramique vous intéresse ? Vous souhaitez approfondir des notions de santé et de sécurité, de chimie des émaux ou de gestion des surfaces alimentaires ?

Mes formations en visioconférences et en vidéos sont faites pour vous ! 

Articles récents
Mes réseaux sociaux