24 mai Conférence gratuite & Atelier portes ouvertes 25-26 mai

Couverte EK144T prête à l’emploi : composition bizarre

Visuel de la couverte EK144T

Devinez ce qu’on a trouvé ?

Question posée par Elisa, membre de notre Tribu d’apprenants : “j’utilise l’émail transparent mat de chez Céradel : EK144T; je l’utilise pour un usage alimentaire et j’aimerais avoir des informations sur sa composition.

Chercher des infos sur un émail industriel s’apparente parfois (ou souvent) à une enquête policière. Il s’agit de farfouiller dans les catalogues en ligne de différents fournisseurs, pour constater dans le cas précis :

  • qu’on ne trouve aucune info sur le site de Solargil ou des Cousins
  • et qu’on trouve la fiche technique et la fiche de sécurité à télécharger sur le site de Ceradel. Ci-dessous l’image, vous voyez tout en bas : “documents joints” ? Là on se dit : super, j’imprime ! 

 

 

Et après lecture attentive de ces documents, voici la réponse d’Eric – mon chimiste maison – à Elisa :

“Tu as intérêt à te protéger (port du masque FFP3), comme c’est le cas pour tous les produits sous forme de poudre contenant de la silice libre alvéolaire (c’est à dire suffisamment fine pour être inhalée profondément). Le risque d’une exposition à ces poussières est à long terme le développement d’une silicose.

En matière de cuisson, je confirme qu’il s’agit d’un émail de haute T°. Je calcule une T° de fusion de 1.300°C.

La composition de ce produit ne m’indique pas qu’il puisse être mat ! S’il apparaît mat, c’est très probablement parce que la T° de fusion n’a pas été atteinte. Attention, dans ce cas, ça n’en fait pas un émail destiné au contact alimentaire (incuit !)

Je calcule également un coef d’expansion de 440 (10 exp-8) qui n’est pas propice à un tressaillage excessif (dépend de ta terre bien entendu).

Je ne m’explique pas la présence de nitrite dans le mélange. Il est toxique et je n’en vois pas l’intérêt technologique pour un émail. C’est une question que tu pourrais poser à ton fournisseur”.


Alors je reviens vers vous : qui parmi vous a déjà entendu parler de nitrite dans nos glaçures ? Normalement le nitrite est utilisé dans les charcuteries pour qu’elles restent de couleur rose plutôt que virer au brun en étant oxydées. Mais dans un émail ??

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivre mes formations

La technologie de la céramique vous intéresse ? Vous souhaitez approfondir des notions de santé et de sécurité, de chimie des émaux ou de gestion des surfaces alimentaires ?

Mes formations en visioconférences et en vidéos sont faites pour vous ! 

Articles récents
Mes réseaux sociaux